Archive | Diaire Flux RSS de cette section

À propos de mgrgiraud

mercredi 28 mars 2018

27 mars 2018

Commentaires fermés

 

PAROLE DE DIEU

Matthieu 26,21 « L’un de vous va me livrer. » 22 … « Serait-ce moi, Seigneur ? » 

Lectiomélie : Une question, même fébrile, adressée à Dieu suffit à soutenir notre foi.

20180328 Cène

 

AGENDA

* Rendez-vous.

* Hommage national Arnaud Beltrame.

20180328 Hommage Beltrame20180328 CEF Beltrame

mardi 27 mars 2018

26 mars 2018

Commentaires fermés

PAROLE DE DIEU

Jean 13,27 Satan entra en lui… 30 Judas sortit aussitôt. Or il faisait nuit… 31 Jésus déclara : « Maintenant le Fils de l’homme est glorifié… » 

Lectiomélie : Le diable entraîne vers plus d’obscurité tandis que le Christ nous partage sa lumineuse intériorité.

20180327 Judas

AGENDA

* Rencontre du vicaire général et de l’économe.

* Conseil épiscopal.

* Rencontre des prêtres, des diacres et de leurs épouses, des séminaristes.

* Messe chrismale à la cathédrale d’Auxerre.

20180327 Cathédrale Messe chrismaleHomélie de la messe chrismale

         « Jésus Christ, le premier-né des morts» Ap 1,5. C’est une étrange expression qui vient d’être employée par l’apôtre Jean ! Trois faits me viennent à l’esprit en l’entendant.

         Cette expression m’a rappelé le témoignage d’une enseignante, lors d’une visite pastorale : elle me disait sa préoccupation de l’angoisse des enfants de sa classe devant la mort. Et elle remarquait que plus personne ne leur en parlait, sauf une catéchiste, et à de trop rares enfants.

         Autre événement : la semaine dernière à Lourdes, nous nous sommes interrogés sur la fin de vie, sur les soins palliatifs, l’euthanasie, la vieillesse, sur la notion de « dignité »… et le texte voté par chacun des 118 évêques – unanimité éloquente ! – indiquait bien notre ferme volonté de nous opposer éthiquement à toute légalisation d’une assistance médicale au suicide et à l’euthanasie. Notre propos visait un sursaut de conscience. Mais la mort en elle-même n’a pas été évoquée.

         Et puis il y a eu ce gendarme, vendredi dernier, dont la France entière admire l’héroïsme. Il a donné sa vie pour une inconnue. Il allait bientôt se marier religieusement… et il a préféré le risque de la mort pour une autre femme qu’il ne connaissait pas ! Quelle est la force d’âme, quelle est la préparation intérieure qui lui aura permis un tel réflexe ? Sa vie, consacrée à son prochain, l’a conduit vers la mort ; sa mort, pour son prochain, a résumé sa vie. Cet homme a donné l’image de ce que Jésus a vécu pour tous les inconnus d’hier, d’aujourd’hui et de demain.

         Ces trois faits récents révèlent nos difficultés quand paraît la mort. Le maire de Trèbes ne disait-il pas dans une formule saisissante : « Tous ont vu la mort dans les yeux ». Ne peut-on la voir que lorsqu’elle se dessine au plus près ? Est-il encore possible de la questionner, comme Jésus lui-même l’a fait ? N’est-ce pas l’événement qui surviendra dans nos vies de la façon la plus inévitable mais dont nous souhaitons le plus éviter de parler ? Reconnaissons qu’il est difficile de parler de la mort. Personne n’en a envie : ni en famille, ni même parfois lors de la perte d’un être cher. Or, comme l’indique la déclaration de notre Conférence épiscopale, « chacun doit pouvoir y réfléchir le plus sereinement possible ». Entre le mutisme de notre société, et parfois aussi de notre Église – peut-être en raison d’une certaine inflation sur ce sujet par le passé – plus personne ne parle de l’après mort.

         Alors comment la voir en face ? Comment parler de la mort sans l’avoir vécue ? Comment en parler avec justesse ? avec pudeur ? avec respect ? « sereinement » ? et avec qui ?

         En cette semaine sainte, je vous invite donc particulièrement à regarder Jésus face à sa mort. [...]

lundi 26 mars 2018

25 mars 2018

Commentaires fermés

 

PAROLE DE DIEU

Jean 12,6 Il parla ainsi, non par souci des pauvres… 8 « Des pauvres, vous en aurez toujours avec vous… » 

Lectiomélie : Commençons par nous regarder… et les regarder car ils sont les multiples visages du Christ aujourd’hui.

20180326 pauvres Christ

AGENDA

* Équipe épiscopale de la Mission de France au Perreux.

 

dimanche 25 mars 2018

24 mars 2018

Commentaires fermés

 

PAROLE DE DIEU

Jean 12,13 « Béni soit le roi d’Israël ! » 14 Jésus, trouvant un petit âne, s’assit dessus. 

Lectiomélie : Face aux acclamations éphémères Jésus fait un choix biblique qui donne le vrai sens de sa royauté : Il est le roi d’humilité.

20180325 rameaux âne

AGENDA

* Messe des rameaux et de la Passion du Seigneur.

 

samedi 24 mars 2018

23 mars 2018

Commentaires fermés

 

PAROLE DE DIEU

Jean 11,47 Cet homme accomplit un grand nombre de signes. 48 Si nous le laissons faire, tout le monde va croire en lui… 53 Ils décidèrent de le tuer. 

Lectiomélie : Tout signe est risqué et doublement aveuglant : il invite à croire ou… empêche de croire.  

chapiteau

AGENDA

* Retour de Lourdes vers Auxerre.

* Rencontre du CCFD-Terre Solidaire à Tonnerre.

20180323 Auxerre20180324 CCFD 120180324 CCFD 3

vendredi 23 mars 2018

22 mars 2018

Commentaires fermés

20180323 Jn 10

PAROLE DE DIEU

Jean 10,39 : Eux cherchaient de nouveau à l’arrêter, mais il échappa à leurs mains. 

Lectiomélie : Jésus ne s’est pas laissé faire… Comme lui, nous cheminons librement face aux différentes épreuves qui adviennent.

 

 

ASSEMBLÉE PLÉNIÈRE DES ÉVÊQUES DE FRANCE À LOURDES

* Statut de l’enseignement catholique.

* Pastorale des jeunes et des vocations.

Croix Lourdes20180323 Lourdes basilique

jeudi 22 mars 2018

21 mars 2018

Commentaires fermés

 

PAROLE DE DIEU

Jean 8,58 : « Avant qu’Abraham fût, moi, JE SUIS. »

Lectiomélie : Le mystère de Dieu passe par lui : « Je crois en un seul Seigneur, Jésus-Christ, le Fils unique de Dieu, né du Père avant tous les siècles. »

20180322 Jn 8,54

ASSEMBLÉE PLÉNIÈRE DES ÉVÊQUES DE FRANCE À LOURDES

* Interventions et débat sur les migrants

* La solidarité interdiocésaine.

 

Déclaration des évêques de France sur la fin de vie

 

Quelles que soient nos convictions, la fin de vie est un temps que nous vivrons tous et une inquiétude que nous partageons. Chacun doit donc pouvoir y réfléchir le plus sereinement possible, en évitant les écueils des passions et des pressions.

Nous voulons avant tout exprimer notre pleine compassion envers nos frères et sœurs en « fin de vie », comme l’Église a toujours essayé de le faire. Ils se présentent dans leur faiblesse, parfois extrême. Leur existence est un appel : de quelle humanité, de quelle attention, de quelle sollicitude ferons-nous preuve envers eux qui vivent au milieu de nous ?

Nous saluons les professionnels de santé qui leur procurent une qualité de vie dans une fin de vie la plus apaisée possible, grâce à leur compétence technique et à leur humanité, aussi bien dans le suivi quotidien que dans les situations d’urgence. Certains d’entre eux sont engagés, souvent avec de fortes convictions personnelles, en soins palliatifs. Grâce à eux et à l’effort de déploiement de ces soins, nombre de nos concitoyens vivent de manière apaisée leur fin de vie.

Cependant, ces soins ne sont pas suffisamment développés et les possibilités de soulagement de la souffrance sous toutes ses formes ne sont pas assez connues. Il est urgent de combattre cette ignorance, source de peurs qui ne sont jamais bonnes conseillères et dont s’abreuvent les sondages.

Ancrés dans l’ensemble du territoire, nous déplorons les disparités d’accès aux soins palliatifs ainsi que l’insuffisance de formations proposées au personnel médical et soignant, ce qui engendre des souffrances parfois tragiques. C’est pourquoi l’urgence consiste à poursuivre le développement des soins palliatifs pour que toute personne en ayant besoin puisse, selon la loi du 9 juin 1999, y avoir accès quel que soit son lieu de vie, y compris dans les EHPAD et dans les maisons de retraite.

En raison de ces carences et de la médiatisation de certains cas, plusieurs réclament un changement de la loi par la légalisation d’une assistance médicale au suicide et de l’euthanasie. Face à cette réclamation, nous affirmons notre opposition éthique pour au moins six raisons : [...]

mercredi 21 mars 2018

20 mars 2018

Commentaires fermés

 

PAROLE DE DIEU

Jean 8,31 Si vous demeurez fidèles à ma parole… 32 alors vous connaîtrez la vérité, et la vérité vous rendra libres. 

Lectiomélie : La vérité est parfois rude à reconnaître en soi ou à dire ; mais sa Parole libère peu à peu notre parole en vérité.

20180321 Jn 8

 

IMG_0207ASSEMBLÉE PLÉNIÈRE DES ÉVÊQUES À LOURDES

* Adaptation des structures de la CEF.

* Lutte contre la pédophilie.

* Etudes sur les nouvelles ritualités civiles.

mardi 20 mars 2018

19 mars 2018

Commentaires fermés

 

PAROLE DE DIEU

Jean 8,28 : Vous comprendrez que moi, JE SUIS, et que je ne fais rien de moi-même. 

Lectiomélie : Pour être vraiment soi-même, il faut apprendre à dépendre du Père lui-même.

20180320 Croix

ASSEMBLÉE PLÉNIÈRE DES ÉVÊQUES DE FRANCE À LOURDES

* Actualités.

* Dossier « Bioéthique ».

* Conférence.

* Réunion de Province.

20180320 Lourdes 1

lundi 19 mars 2018

18 mars 2018

Commentaires fermés

 

PAROLE DE DIEU

Matthieu 1,20 : L’enfant qui est engendré en elle vient de l’Esprit Saint… 

Lectiomélie : L’Esprit ne cherche pas à se révéler lui-même mais à révéler d’abord le Fils éternel du Père.

20180319 Joseph

 

AGENDA

* Vers Lourdes.

123456...70

Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus