25 mai 2020

0 Commentaire

mardi 26 mai 2020

 

PAROLE DE DIEU

Jean 17,4 : Moi, je t’ai glorifié sur la terre en accomplissant l’œuvre que tu m’avais donnée à faire. 

Lectiomélie : La manière de glorifier Dieu c’est d’accomplir ce qui est en nous sans être de nous. Pour l’accomplissement de son œuvre, le Christ s’associe toujours son peuple.

20200526 Jn 17

AGENDA

* Dossiers. Courriers.

24 mai 2020

0 Commentaire

lundi 25 mai 2020

 

PAROLE DE DIEU

Jean 16,33 : Je vous ai parlé ainsi, afin qu’en moi vous ayez la paix. Dans le monde, vous avez à souffrir, mais courage ! Moi, je suis vainqueur du monde. 

Lectiomélie : Nous avons tous besoin d’une parole d’encouragement.

20200525 Courage

AGENDA

* Courriers, mails, dossiers.

* Messe à la cathédrale d’Auxerre (anniversaire d’ordination épiscopale).

23 mai 2020

0 Commentaire

dimanche 24 mai 2020

20200524 Ac 1PAROLE DE DIEU

Actes 1,14 : Tous, d’un même cœur, étaient assidus à la prière, avec des femmes, avec Marie la mère de Jésus, et avec ses frères. 

Lectiomélie : « À cette union avec le Christ… de qui nous procédons, par qui nous vivons, vers qui nous tendons, tous les hommes sont appelés. » LG 3

 

AGENDA

* Messe à la cathédrale de Sens.

20200524 Messe Sens20200524 Messe Sens JR

23 mai 2020

0 Commentaire

Communiqué n° 11

SIgnature Hervé GIraud

Communiqué n° 11

Reprise progressive des messes dans le diocèse de Sens & Auxerre

+ Hervé GIRAUD le 23 mai 2020

 

La Conférence des évêques de France a pu se réjouir de la publication, ce matin même, d’un décret du Gouvernement (n° 2020-618) qui redonne une plus juste place à la liberté d’exercice des cultes. Concrètement, la liberté est laissée à chaque responsable – évêques et prêtres pour le culte catholique – de déterminer la date de la reprise des messes avec assemblée, soulignant que cette liberté entraîne leur responsabilité. La Conférence des évêques relève également que la recommandation du Gouvernement reste de ne commencer les assemblées liturgiques qu’à partir du 2 juin. Ce n’est que la semaine prochaine, en effet, que les éventuels premiers effets du déconfinement en terme de contagion pourront être constatés. Pour ma part, je souhaite mettre en valeur trois mots : santé, progressivité, simplicité. Dans la perspective de la reprise progressive des célébrations communautaires, et notamment pour la Pentecôte, il importe de bien respecter les règles sanitaires fixées.

 

En conséquence, chaque paroisse décidera du rythme de cette reprise. Elle sélectionnera les églises qui pourront accueillir des assemblées dans les semaines qui viennent. On déterminera le nombre de personnes qui pourront y être accueillies, en prenant soin d’informer correctement les fidèles, et en s’assurant de disposer des équipes et des matériels nécessaires. Parmi les mesures préconisées, il est essentiel de faire respecter l’obligation du port du masque ainsi que le lavage des mains à l’entrée et à la sortie des églises, salles paroissiales et autres lieux cultuels. Le détail des mesures à observer strictement se trouve dans le texte du décret du Premier ministre et les recommandations liturgiques de la Conférence des évêques de France qui sont annexés au présent communiqué et dont les principaux points sont les suivants :

- La santé de tous les participants demeure la priorité ;

- Les ministres et les personnes fragiles ou à risque seront invités à la prudence quant à leur participation ;

- Une signalétique informera sur les consignes de placement et les gestes barrière ;

- Un service d’accueil veillera au port des masques qui est obligatoire pour tous les participants de plus de 11 ans ;

- Du gel hydroalcoolique sera mis à disposition pour tous les participants et des masques en cas d’oubli ;

- Une juste distanciation sera respectée en évitant le croisement des personnes ;

- Une désinfection adaptée de l’église sera réalisée ; les bénitiers resteront vides et désinfectés ;

- On veillera à une juste répartition des fidèles dans l’édifice, notamment en matérialisant les places à laisser libres afin d’assurer une distanciation correcte (1m), en condamnant bancs et chaises à ne pas occuper (prévoir un espace pour les personnes à mobilité réduite) ;

- Il n’y aura pas de procession des dons ;

- Il n’y aura pas de geste de paix ;

- La procession de communion se fera en silence, l’assemblée ayant préalablement répondu « Amen », en réponse au prêtre qui annoncera collectivement : « le Corps du Christ » ;

- Les ministres de la communion veilleront à déposer l’hostie respectueusement dans la main tendue de la personne qui la reçoit (sans toucher la main de cette dernière) ;

- Pas de transmission du panier de quête par les fidèles, proposer des troncs à la sortie.

 

Dès aujourd’hui, samedi 23 mai à 12h15 en la basilique Sainte-Marie-Madeleine de Vézelay, je célèbrerai une messe de suffrage pour tous les défunts du diocèse. Quand Marie Madeleine se rendit au tombeau de grand matin (Jn 20,1), elle était portée, sans le savoir, par l’événement de la résurrection, et s’élançait pour prendre soin du corps de Jésus trop rapidement enseveli. Son élan doit être aussi le nôtre pour prendre soin de notre prochain et prier pour nos défunts.

22 mai 2020

0 Commentaire

samedi 23 mai 2020

20200523 Jn 16

PAROLE DE DIEU

Jean 16,23 : Ce que vous demanderez au Père en mon nom, il vous le donnera. 

Lectiomélie : Concluons donc ainsi chaque prière au Père : « Par Jésus Christ, ton Fils, notre Seigneur, qui vit et règne avec toi dans l’unité du Saint-Esprit, Dieu, pour les siècles des siècles. »

 

AGENDA

* Messe à Vézelay pour nos défunts à 12h15.

20200523 Messe Vézelay

21 mai 2020

0 Commentaire

vendredi 22 mai 2020

 

PAROLE DE DIEU

Jean 16,22 : Maintenant, vous êtes dans la peine, mais je vous reverrai, et votre cœur se réjouira ; et votre joie, personne ne vous l’enlèvera. 

Lectiomélie : Il faut l’espérer : toute peine contient la promesse d’une joie nouvelle, autre, plus profonde, inébranlable… éternelle.

20200522 votre Jn 16

 

AGENDA

* Conseil épiscopal.

* Assemblée des évêques de France (en vidéo-conférence).

20 mai 2020

Commentaires fermés

jeudi 21 mai 2020 – Ascension du Seigneur

 

PAROLE DE DIEU

Matthieu 28,16 Les onze disciples s’en allèrent en Galilée, à la montagne où Jésus leur avait ordonné de se rendre. 17 Quand ils le virent, ils se prosternèrent, mais certains eurent des doutes. 

Lectiomélie : Pour rencontrer Dieu il faut marcher, s’éloigner, s’élever, adorer, douter

20200521 Mt 28

AGENDA

* Messe de l’Ascension à 10h30 (cliquer ici). C’était en direct, il faudra attendre quelques heures pour la (re)voir

20200521 Ac 1

Homélie en la fête de l’Ascension – 21 mai 2020

+ Hervé GIRAUD

            En ce jour de l’Ascension, nous lisons dans les Actes : « Il fut enlevé au ciel… » (Ac 1,2). « Il s’éleva, et une nuée vint le soustraire à leurs yeux. » Ac2,9. Il monte vers son Père, sans s’éloigner de nous.

            Cette séparation de Jésus et de ses disciples est-elle rupture ou confiance ? Dans un premier temps, les disciples ont pu ressentir douloureusement cette séparation. La séparation est un sentiment que chacun peut connaître lors d’un un deuil ou même simplement dans un long temps d’éloignement d’un travail ou de sa famille. C’est d’abord une certaine solitude qui est ressentie. De façon heureuse, dans l’Evangile, des paroles arrachent les disciples à la sidération de cette solitude. Elles leur redonnent goût à un avenir : « Il viendra de nouveau ». Il viendra et leur aura donné la force venue d’en haut : « Et moi, je vais envoyer sur vous ce que mon Père a promis ». On lit aussi dans les Actes des Apôtres : « Ce Jésus qui a été enlevé au ciel d’auprès de vous, viendra de la même manière que vous l’avez vu s’en aller vers le ciel. » (Ac 1,10-11). Alors, cette séparation manifeste finalement une immense confiance de Jésus envers ses disciples : « À vous d’en être les témoins ». Le Seigneur va vers le Père car désormais il fait totalement confiance à ses amis et témoins, dont nous sommes tous aujourd’hui.

            Permettez-moi un petit exemple : quand un enfant apprend à faire du vélo, un de ses parents lui met la main sur l’épaule pour qu’il ne tombe pas. L’enfant sent cette main rassurante. Puis, ayant fait des progrès, il sent que la main se détache de son épaule et qu’il va pouvoir partir seul. Il roule alors droit devant, mais sans regarder en arrière, par crainte de tomber. Il sait qu’un regard confiant le suit de loin. Ainsi en est-il pour les disciples : Jésus lâche sa main pour dire toute sa confiance. Et son regard de tendresse et d’amour demeure… jusqu’à la fin des temps.

            Effectivement, aujourd’hui encore, nous devons bien demeurer dans cette confiance. Certes la confiance ne dissipe pas d’elle-même toutes les incertitudes. Lire la suite…

19 mai 2020

Commentaires fermés

mercredi 20 mai 2020

 

PAROLE DE DIEU

Jean 16,13 : Quand il viendra, lui, l’Esprit de vérité, il vous conduira dans la vérité tout entière. En effet, ce qu’il dira ne viendra pas de lui-même. 

Lectiomélie : Toute vérité, quel que soit celui qui la dit, vient de l’Esprit-Saint. Une vérité se reçoit avant de se transmettre.

20200520 vue Auxerre

 

AGENDA

* Assemblée plénière de la Conférence des évêques de France (vidéo-conférence).

18 mai 2020

Commentaires fermés

mardi 19 mai 2020

 

PAROLE DE DIEU

Jean 16,7 : Il vaut mieux pour vous que je m’en aille, car, si je ne m’en vais pas, le Défenseur ne viendra pas à vous. 

Lectiomélie : Laisser sa place à un autre, c’est ne pas se croire irremplaçable ; et c’est surtout croire que l’autre peut apporter sa propre nouveauté.

20200519 Jn 16

 

AGENDA

* Rendez-vous avec des prêtres.

* Rencontre de la responsables des pèlerinages.

* Interview France 3 Bourgogne.

 

IMG_4290

17 mai 2020

Commentaires fermés

lundi 18 mai 2020

 

PAROLE DE DIEU

Jean 15,26 Quand viendra le Défenseur, que je vous enverrai d’auprès du Père, lui, l’Esprit de vérité qui procède du Père, il rendra témoignage en ma faveur. 

Lectiomélie : L’Esprit est envoyé par le Fils et il procède du Père. Un projet est efficace quand il vient d’une concertation.

20200518 Jn 15,26

 

AGENDA

* Équipe épiscopale de la Mission de France (vidéo).

* Rencontre d’évêques (vidéo).

 

20200518 Conseil d'état

Communiqué de la Conférence des évêques de France 

Réaction à l’ordonnance du Conseil d’Etat concernant l’interdiction du culte

Publié le 18 mai 2020

La Conférence des évêques de France prend acte de l’ordonnance rendue par le juge des référés du Conseil d’État qui ordonne au Gouvernement de lever l’interdiction générale et absolue de réunion dans les lieux de culte et d’édicter à sa place des mesures strictement proportionnées aux risques sanitaires et appropriées en ce début de « déconfinement ».

Cette ordonnance va dans le sens de la lettre écrite par le Président de la Conférence des évêques de France, Mgr Eric de Moulins-Beaufort, au Premier Ministre vendredi 15 mai. La Conférence des évêques de France attend donc maintenant la révision du décret du 11 mai que le Premier Ministre a huit jours pour opérer.

À partir de la révision de ce décret des célébrations seront possibles, respectant les règles sanitaires communiquées en réponse aux propositions faites par la Conférence des évêques de France.

12345...149

Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus