11 novembre 2017

Commentaires fermés

dimanche 12 novembre 2017

Porte de la lumière

PAROLE DE DIEU

Matthieu 25,13 : Veillez donc, car vous ne savez ni le jour ni l’heure. 

Lectioméllie : Plus nous prierons Dieu, plus nous comprendrons que Sa face nous manque !

 

AGENDA

* Messe à Joigny.

* Bénédiction d’un chemin de croix à Dixmont.

20171112 joigny en haut20171112 Debacker NTela20171112 installation Joigny 20171112 remise évangéliaire

11 novembre 2017

Commentaires fermés

samedi 11 novembre 2017

 

PAROLE DE DIEU

Luc 16,15 : Dieu connaît vos cœurs.

Lectiomélie : Dieu nous connaît de l’intérieur et nous conduit à partir d’un avenir que Lui seul connaît.

abbaye Pqv

AGENDA

* ‘Faites le 18′ à l’abbaye de la Pierre qui vire.

* Rencontre d’un diacre et son épouse.

9 novembre 2017

Commentaires fermés

vendredi 10 novembre 2017

 

PAROLE DE DIEU

Luc 16,8 : Le maître fit l’éloge de ce gérant malhonnête car il avait agi avec habileté  

Lectiomélie : Savoir déchiffrer une valeur chez chacun et la valeur de chacun.

Yonne 3

AGENDA

* Conseil épiscopal.

* ‘Faites le 18′ avec des Jeunes Professionnels à l’abbaye de la Pierre qui vire.

 

8 novembre 2017

Commentaires fermés

jeudi 9 novembre 2017

20171108 Jn 2

PAROLE DE DIEU

Jean 2,19 : Détruisez ce sanctuaire, et en trois jours je le relèverai… 21 Lui parlait du sanctuaire de son corps. 

Lectiomélie : Le Père donnera aussi la vie à nos corps mortels par son Esprit qui habite en nous.

 

AGENDA

* Retour à Auxerre.

* Rencontre du vicaire général et de l’économe diocésain.

* Témoignage « Monseigneur Twitter » sur France 3

20171109 Mauves 1

 

7 novembre 2017

Commentaires fermés

mercredi 8 novembre 2017

 

PAROLE DE DIEU

Luc 14,27 : Celui qui ne porte pas sa croix pour marcher à ma suite ne peut pas être mon disciple.

Lectiomélie : Être chrétien est une passion.

20171108 lc 14,27

 

AGENDA

* Fin de l’assemblée plénière des évêques de France.

* Reportage sur France 3 « Enquêtes de régions ».

20171107 mgrgiraud

6 novembre 2017

Commentaires fermés

mardi 7 novembre 2017

 

PAROLE DE DIEU

Luc 14,22 : Venez… Amène-les ici… Il reste encore de la place… Fais entrer… 

Lectiomélie : Le ciel est un immense appel d’air, l’invitation du Père.

20171107 Lc 14,15

ASSEMBLÉE PLÉNIÈRE DES ÉVÊQUES À LOURDES

* Témoignage sur la situation des chrétiens d’Orient (archevêque de Kirkouk).

* Intervention des éparques.

* Forums.

* Dérives sectaires.

20171107 Lourdes 2Irak

5 novembre 2017

Commentaires fermés

lundi 6 novembre 2017

 

PAROLE DE DIEU

Luc 14,14 : Heureux seras-tu, car ils n’ont rien à te donner en retour. 

Lectiomélie : La joie est le signe premier et immédiat d’un acte gratuit.

20171106 arbre ciel

ASSEMBLÉE PLÉNIÈRE DES ÉVÊQUES À LOURDES

* Actualisation des structures de la Conférence des évêques.

* Synthèse pour la Ratio Nationalis des Séminaires.

* Votes statutaires.

20171106 Christ à cheval

20171106 Lourdes

4 novembre 2017

Commentaires fermés

dimanche 5 novembre 2017

 

PAROLE DE DIEU

Matthieu 23,3 : Ils disent et ne font pas. 

Lectiomélie : Un acte humble donne plus de crédibilité à notre foi qu’une idée géniale et… sans suite.

20171105 Rue Fraternité Tous frères

 

ASSEMBLÉE PLÉNIÈRE DES ÉVÊQUES À LOURDES

* Réflexion sur le rôle des évêques dans la société et la collégialité.

* Messe télévisée.

* Actualisation des structures de la CEF.

20171104 Vézelay à Lourdes20171105 messe à Lourdes

3 novembre 2017

Commentaires fermés

samedi 4 novembre 2017

20171104 Lc 14

PAROLE DE DIEU

Lc 14,11 : Qui s’abaisse sera élevé. 

Lectiomélie : S’abaisser c’est rejoindre le Christ qui s’est abaissé jusqu’à la croix et que Dieu a élevé.

 

 

 

ASSEMBLÉE PLÉNIÈRE DES ÉVÊQUES À LOURDES

* Intervention de Mgr Wong sur les Séminaires.

* Point sur le synode des évêques.

* Budget CEF et protection sociale.

20171104 CEF

2 novembre 2017

2 Commentaires

vendredi 3 novembre 2017

20171103 Lc 14

PAROLE DE DIEU

Luc 14,3 : Est-il permis, oui ou non, de faire une guérison le jour du sabbat ? 

Lectiomélie : La loi suprême est de ne jamais perdre de vue le bien de chacun.

 

20171103 HG Lourdes

 

 

ASSEMBLÉE PLÉNIÈRE DES ÉVÊQUES À LOURDES

* Discours d’ouverture du président de la Conférence des évêques de France.

* Questions d’actualité.

* Travail sur la formation dans les Séminaires.

évêques LourdesExtrait du discours d’ouverture de Mgr Georges Pontier, Archevêque de Marseille, Président de la Conférence des évêques de France

1. Encourager le dialogue en toutes circonstances

* Notre monde est traversé par de grandes tensions qui sèment le trouble et que seuls le dialogue, la justice, la confiance et la réconciliation entre les peuples peuvent apaiser.

* Nous sommes invités à nous regarder avec respect, à privilégier le dialogue. Il n’y a pas d’autres chemins pour obtenir la paix et bâtir un monde plus juste et plus fraternel.

* Nous le croyons : les religions lorsqu’elles promeuvent la fraternité et le pardon sont source de paix. 

2. Vaincre la peur et choisir l’espoir

* Nous ne voulons pas que des Français aient peur les uns des autres. Nous sommes ensemble contre ce fléau de la violence aveugle. Nous voulons travailler à guérir les germes de violence présents dans les cœurs et les esprits.

* Le Pape François vient d’instituer la Journée mondiale des Pauvres qui sera célébrée le 19 novembre prochain : « Cette Journée entend stimuler, en premier lieu, les croyants afin qu’ils réagissent à la culture du rebut et du gaspillage, en faisant leur la culture de la rencontre.

* Quand les personnes sont là à nos portes, quand nous voyons ces hommes, ces femmes, ces enfants, ces mineurs étrangers isolés dont le nombre ne cesse d’augmenter, comment résister à une indifférence qui déshumanise, comment ne pas comprendre les gestes de ceux qui vivent un accueil risqué ? Oui, l’esprit de solidarité n’est pas mort dans notre pays.

* Certains évoquent souvent les racines chrétiennes de l’Europe. Les uns pour les protéger dans un espace étroit et tranquille, les autres pour s’en inspirer. Le christianisme porte la vision d’une fraternité universelle de l’humanité. Cette expression permet de dépasser toutes les peurs et de s’engager dans l’audace de l’accueil.

3. Avoir sa place dans une société en débats

* L’époque est incertaine, les intérêts souvent inconciliables, les ambitions aveuglantes. Notre pays a du mal à trouver un projet accepté par une majorité.

* Dans une société marquée par la prééminence des projets individuels, par un sentiment d’insécurité dû aux attentats terroristes, par le manque de perspectives de progrès et de partage juste des richesses nationales, des fractures se creusaient entre citoyens, des coupables étaient recherchés et désignés, la confiance se délitait.

* Nous rappelons la fragilité de nos démocraties quand les intérêts catégoriels ou individuels sont sans limites.

* Certains nous refusent le droit (d’entrer dans les débats de société), convaincus que la place des religions doit rester dans les limites closes des maisons et des célébrations cultuelles. Nous ne le pensons pas. La société est faite de citoyens aux diverses convictions dont certaines sont religieuses. Ils n’en sont pas moins des citoyens loyaux, cherchant le bien de tous et de chacun.

* Oui, c’est notre joie de voir les chrétiens refuser le repli sur soi et avoir le souci du bien de tous, de ceux qui ont le plus de difficultés pour vivre.

* Nous nous y engagerons avec toute la force de la raison humaine, soutenus par des experts. Nous voulons rappeler que la dignité de la personne humaine, de sa conception à sa mort naturelle, est inaliénable. C’est d’ailleurs une des raisons qui pousse l’Église à proscrire radicalement la peine de mort, comme vient de le déclarer le pape François.

* Personne ne peut souhaiter fragiliser une société en brouillant les repères de la filiation, en taisant les droits et le bien primordial de l’enfant et en déconstruisant les liens entre générations. La loi n’est pas le résultat de désirs individuels qu’il faudrait autoriser, mais l’expression d’une conception de l’être humain fondée sur un humanisme partagé en vue du bien commun.

4. A l’écoute des jeunes

Le monde dans lequel ils vivent évolue à grande vitesse. Ils ont besoin de soutiens pour leur vie chrétienne et pour avancer dans leur recherche spirituelle.

5. Continuer avec détermination la lutte contre la pédophilie

* Il nous faut tout mettre en œuvre pour tendre vers la tolérance « zéro » à laquelle nous appelle le pape François. Ce travail, et celui que nous menons contre les dérives sectaires dans les communautés catholiques, se poursuit avec détermination et humilité.

Conclusion

* Notre Église continue sa mission essentielle qui est celle d’annoncer l’Évangile à tous. Elle le fait avec des moyens limités que ce soit en ce qui concerne les personnes disponibles et les financements.

123456...57

Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus